Changer ses vieilles fenêtres : comment faire ?

Changer ses vieilles fenêtres : comment faire ?

Changer ses vieilles fenêtres : comment faire ?

Voulez-vous une petite rénovation ? Vous voulez changer votre ancienne fenêtre ? Ces quelques astuces sont faites expressément pour vous faciliter la tâche. La rénovation fait partie de tous les besoins des personnes pour avoir plus de confort et surtout d’économiser en cas de réchauffement ou refroidissement intense. Avant de faire ce changement, il faut tout d’abord se préparer mutuellement avec les matières à utiliser, l’esthétique, le budget à fournir et les techniques.

Le choix de la fenêtre selon vos besoins

Changer une fenêtre n’est pas une chose aisée. Avant toute chose, posez-vous la question : « pourquoi ai-je besoin de changer ma fenêtre ? » Est-ce à cause d’une intention sur le changement d’habitude ou à cause d’un inconfort aperçu comme l’obscurité de la salle, l’insonorisé, le froid en hiver, la chaleur en été ? Ensuite, vous devez d’abord munir d’une nouvelle fenêtre adaptée à vos besoins et selon vos budgets.

En effet, il existe 3 types de structure de fenêtre, le bois pour donner plus de chaleur avec un aspect plus durable, mais nécessite souvent d’être entretenu, l’aluminium avec un air très fin, sa finesse pourrait optimiser la luminosité et pourrait être colorée comme vous le souhaitez et enfin le PVC blanc qui est économique et isolant.

Par ailleurs, en matière de rénovation, le choix des matières à utiliser doit être très important par rapport à ses caractéristiques (luminosité, isolation thermique, phonique, sécurisée, protection contre la chaleur, etc.). De plus, les matériaux que vous choisissez doivent correspondre à votre goût et à votre confort que ce soit en matière d’accessoires, de vitrage, de la pose, etc.

La technicité pour accéder à la rénovation

Des critères sont à prendre en compte pour changer les vieilles fenêtres. Il existe divers types d’ouvertures pour les menuiseries. Tout d’abord, il y a l’ouverture à la française qui est la plus classique c’est-à-dire les deux battants s’ouvrent à l’intérieur, après la fenêtre en baie qui est en coulissante. Pourtant, pour les remplacer il faut se focaliser sur la pose. Deux types de pose sont à spécifier, d’une part la pose sure bâtie existant et d’autre part la dépose totale.

· La pose sur bâti existant : c’est la pose la plus courante, qui consiste à conserver le dormant de l’ancienne fenêtre en assurant, effectivement, son bon état et juste poser la nouvelle. Cette technique est plus rapide et plus économique, car le dormant n’est déjà encastré dans le mur d’où aucune modification à la plâtrerie ou à la maçonnerie. Vous ne recourrez aucun risque sur la peinture ou la tapisserie. Par contre, en matière d’isolation thermique et phonique, cette méthode n’est pas très agréable.

· La dépose totale : elle consiste à enlever le vieux dormant afin de profiter les performances des fenêtres, de gagner plus de clarté du jour et d’exploiter pleinement l’ouverture. Dans ce cas, il faut faire appel à un professionnel puisque l’intervention devient plus complexe et elle exige du métier et de la minutie.

ADMIN

Les commentaires sont fermés.